DSIL exceptionnelle : rénovation énergétique de deux bâtiments à Ris-Orangis

 
 
DSIL exceptionnelle : rénovation énergétique de deux bâtiments à Ris-Orangis

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a lancé un plan de relance inédit de 100 milliards d’euros pour bâtir la « France de demain » en investissant dans les secteurs porteurs. Décliné en trois axes, France Relance a pour objectif de soutenir l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Un peu plus d’un an après son lancement, France Relance s’illustre déjà par des effets tangibles pour les collectivités, les entreprises, les citoyens et l’ensemble des acteurs de l’Essonne.

Le soutien de l’Etat aux investissements des collectivités territoriales en témoigne. En effet, dès 2020, l’Essonne a bénéficié d’une enveloppe exceptionnelle de Dotation de Soutien à l’Investissement Local (DSIL) de près 7 M€. Cette enveloppe a permis de financer 15 projets supplémentaires. En 2021, cette DSIL exceptionnelle, dotée de 20 M€ dont 11 M€ ont été exclusivement dédiés à la rénovation énergétique de bâtiments publics, a soutenu 56 projets supplémentaires.

Grâce à ces DSIL exceptionnelles, deux bâtiments de Ris-Orangis bénéficient d’opérations de rénovation énergétique : le Groupe Scolaire Moulin à Vent (soutenu à hauteur de 680 k€ de subvention) et le Centre de Loisirs de Champrosay (soutenu à hauteur de 170 k€ de subvention).

Lundi 20 septembre, le Préfet de l’Essonne s’est rendu sur ces deux sites. Il a pu constater l’état d’avancement de ces opérations qui concernent, d’une part, l’isolation de leur toiture, dont le mauvais état est actuellement responsable de 30 % des déperditions de chaleur des bâtiments et, d’autre part, l’isolation thermique des murs extérieurs. Grâce à ces travaux, la consommation moyenne des bâtiments diminuera de 30%. Les 815 usagers de l’école et les 276 usagers du Centre de Loisirs bénéficieront en outre d’un meilleur confort acoustique et d’une meilleure protection contre les vagues de chaleur.

De plus, l’Agence Nationale du Sport a déployé une enveloppe nationale pour la rénovation thermique des équipements sportifs structurants. Elle a soutenue deux projets de l’Essonne dont celui du Gymnase Albert Camus à Ris-Orangis, qui s’est vu attribué le plus haut montant national (près de 2 M€). Le Préfet de l’Essonne a également visité ce Gymnase, dont l’opération de rénovation a pour objectif d’améliorer la performance énergétique du bâtiment, notamment l’amélioration de l’isolation des façades.

Suite à ces trois visites, le Préfet a échangé avec des utilisateurs des structures concernées par les travaux : le Groupe Scolaire Moulin à Vent, le Gymnase Albert Camus et le Centre de Loisirs de Champrosay. Ces échanges ont permis de mettre en valeur l’importance de ces rénovations ainsi que de soulever les défis présents et à venir de ces établissements.