Actualités

Vigilance face aux intoxications au monoxyde de carbone

 
 
Monoxyde de carbone

Monoxyde de carbone, redoublez de vigilance en cette période hivernale.

Qu'est ce que le monoxyde de carbone? Ce gaz incolore, inodore et toxique, voir potentiellement mortel, est le résultat d’une combustion incomplète, et ce quel que soit le combustible utilisé. Il se diffuse très vite dans l’environnement. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France.

Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques

Les intoxications au monoxyde de carbone résultent de plusieurs causes telle que :

  • La mauvaise évacuation des produits de combustion
  • Une absence ou insuffisance de ventilation dans la pièce où est installé l’appareil
  • Un défaut d’entretien des appareils de chauffage et de production d’eau chaude
  • La vétusté des appareils
  • Un usage inapproprié de certains appareils (conçus exclusivement pour une utilisation en extérieur ou en appoint)
  • L'incompatibilité des différentes installations présentes dans un même logement

Tous les types d’appareils à combustion, quel que soit le combustible utilisé, constituent une source potentielle de monoxyde de carbone, en quantité variable selon la nature de ce combustible et la qualité de la combustion.

• Afin de d'éviter ces intoxication, avant chaque hiver faites vérifier vos installations par un professionnel qualifié (chaudières, chauffe-eau et chauffe-bains, cheminées, inserts, poêles...). Faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées au moins une fois par an.
 

• Pendant tout l’hiver, pensez à aérer votre logement, ne bouchez jamais les entrées d’air et respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées dans le mode d’emploi par le fabriquant.

 • En période de grands froids, n’utilisez jamais pour vous chauffer, des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc, et n’utilisez pas les chauffages d’appoint en continu (ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence). Si vous venez d’acquérir ou d’installer un nouvel appareil de chauffage veillez à vous assurer, auprès d’un professionnel qualifié, de la bonne installation et du bon fonctionnement de l’appareil avant sa mise en service.

En cas d'intoxication, des symptômes apparaissent tels que maux de tête, fatigue et nausées. Ils apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes. Il est donc important d’agir très vite :

En cas de suspicion d’intoxication, aérez immédiatement les locaux, arrêtez si possible les appareils à combustion, évacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes).

La prise en charge des personnes intoxiquées doit intervenir rapidement, dès les premiers symptômes, et peut nécessiter une hospitalisation spécialisée. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

  • Le centre anti-poison relevant de votre région
  • Un professionnel qualifié : plombier-chauffagiste, ramoneur
  • L’Agence régionale de santé de votre région
  • Le Service Communal d’Hygiène et de Santé de votre mairie

Retrouvez toutes les informations sur le site du ministère des solidarités et de la santé : https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/batiments/article/intoxications-au-monoxyde-de-carbone