Communiqués de presse

RECOMMANDATIONS POUR L'IMPORTATION D'ANIMAUX EN FRANCE ET EN EUROPE

 
 

La Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de l'Essonne rappelle ainsi qu'il est interdit de ramener en  France ou en Europe un animal ne satisfaisant pas aux exigences  sanitaires françaises et européennes.

UN CAS DE RAGE SUR UN CHIOT IMPORTE DU MAROC EN VENDEE

Un cas de rage sur un chiot importé du Maroc a été diagnostiqué le 11 août dernier en France dans le département de Vendée.

Le virus est principalement transmis à l'homme par morsure, ou simple léchage sur  
une plaie par un chien atteint de la maladie ou en période d'incubation (ne présentant pas de symptômes).

Le cas de Vendée appelle l'attention sur  le risque que  constitue le recueil d’animaux d'origine inconnue dans des pays où la rage n'est pas maîtrisée.
Les conséquences de telles négligences sont importantes : le cas de Vendée a d’ores et déjà entraîné la mise sous surveillance vétérinaire et l’euthanasie de plusieurs animaux et huit personnes ont été placées sous traitement antirabique à titre préventif.
La confirmation d’un cas de rage chez un animal conduit à des mesures lourdes tant pour les personnes que pour les animaux ayant été en contact avec l’animal enragé.

Au cours des dix dernières années, neuf cas de rage ont été diagnostiqués chez des chiens en France. Chacun de ces cas était directement ou indirectement lié à l’importation irrégulière d’un chien en provenance d’un pays où sévit cette maladie.

Pour en savoir plus :