Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart - Un CTE pour une transition écologique sociale et inclusive

 
 

La communauté d'agglomération Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart est le premier territoire francilien à avoir contractualisé un CTE.

Ce CTE a pour ambition ou « fil rouge » « Une transition écologique sociale et inclusive ».

Il s’organise autour de 5 orientations  :

  • « Réduction des fragilités énergétiques du territoire et de ses habitants et usagers »
  • « Un accès à une alimentation saine et abordable pour tous »
  • « Des espaces naturels et aquatiques pour chacun, un cadre de vie pour tous »
  • « Des formations, des emplois locaux, et des filières de demain »
  • « Vers un territoire producteur d’énergies renouvelables »

Des actions fortes structurent ainsi le CTE, notamment sur la mobilité (avec le développement d’un plan multi-entreprises et la promotion du vélo), sur l’agriculture périurbaine, sur la préservation des espaces naturels ou encore sur le développement des énergies renouvelables avec notamment le développement d’un réseau de chaleur et de sources d’énergies vertes.

Réunissant des partenaires publics et privés, avec le soutien de plusieurs opérateurs publics (ADEME, Banque des Territoires, Agence de l’Eau Seine Normandie), ce contrat a permis de mettre en contact les acteurs économiques, locaux, les milieux de l’enseignement et de la recherche, mais également les associations et des collectifs citoyens autour de la mutation écologique du territoire.

Le contrat engage les signataires autour de 13 actions financées à hauteur de 32,9 millions d’euros, dont 20% apportés par l’Etat, et 17% par la Communauté d’agglomération.

Le résultat de 6 mois de travail de GPS avec l’appui de l’État et des acteurs du territoire

Cette signature est intervenue après 6 mois de travail intense de la collectivité qui s’est attachée à articuler ce contrat avec son projet de Plan Air Energie Climat. Les deux documents ont ainsi été examinés à la même séance de conseil communautaire.

Dans la phase d’élaboration, les services et agences de l’État (services des préfectures 91 et 77, DDT 91 et 77, DRIEE, DIRECCTE, Ademe, Caisse des dépôts et consignation, Agence de l’Eau), les conseils départementaux du 91 et du 77, mais aussi divers autres partenaires (CCI etc.) se sont mobilisés autour de GPS pour les accompagner dans cet exercice. Cette dynamique interdépartementale de l’État a été portée sous l’impulsion du préfet de l’Essonne et du secrétaire général, sous-préfet d’arrondissement d’Evry-Courcouronnes.

La signature du 19 juillet 2019 est le premier temps fort de ce CTE : la collectivité et les acteurs engagés à ses côtés sont désormais investis pour les 4 années à venir dans sa mise en œuvre.

Pour en savoir plus :

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/emmanuelle-wargon-signe-premier-contrat-transition-ecologique-francilien