Défense et protection civile - BDPC

Missions du BDPC

 
 
logo BDPC91

La sécurité civile

Parmi les acteurs de la sécurité civile figurent les sapeurs-pompiers, les militaires des unités d'instruction et d'intervention, les pilotes d'avions et d'hélicoptères ainsi que les démineurs. Tous ensemble, ils luttent au quotidien pour porter secours et assistance, en France comme à l'étranger, et assurer la sauvegarde des personnes et des biens.

Au sein de la Préfecture de l’Essonne, le bureau défense et protection civile (BDPC), dépendant du Cabinet du Préfet, est chargé de la coordination de l’ensemble des acteurs concourant à la sécurité civile du département. Ses missions sont de trois ordres :

► La prévention en amont de la crise

En matière de prévention, la connaissance du risque, naturel, technologique ou liée à la vie courante est essentielle. La sensibilisation, l’information des populations et des élus en amont sont primordiales.
Dans ce cadre, sur la base des études de risques, le BDPC :

  • élabore et met à jour en lien avec les services compétents les plans de secours (dispositif ORSEC), le document départemental des risques majeurs (DDRM) et les dispositifs d’alerte ;
  • organise des exercices qui associent la population et les acteurs locaux ;
  • gère les travaux des commissions de sécurité des établissements recevant du public ;
  • gère les demandes de déminage ;
► Au cœur de la crise

Le BDPC assiste le corps préfectoral. Il assure l’activation et l’animation de la salle opérationnelle de la Préfecture.

Il constitue l’interface entre le Préfet, directeur des opérations de secours, et tous les acteurs publics et privés identifiés dans les plans de secours (services de l’État, collectivités, opérateurs, associations, experts, entreprises…) pour assurer la protection des populations (alerte, information et secours), des biens et de l’environnement et garantir, voire rétablir, si la crise les affecte, des fonctions essentielles (ravitaillement, transport, production d’énergie, télécommunications).

►L’après-crise

Le Préfet coordonne le suivi de l’après-crise. Après les opérations de secours, l’aide à la population change de nature.

Toutefois, elle demeure centrée sur la mise à disposition de moyens matériels ou humains pour faire face aux situations générées par l’événement (relogement, restauration du cadre de vie, redémarrage de l’activité, information et orientation des sinistrés…).

Le BDPC instruit les demandes de reconnaissance de l'état de catastrophes naturelles présentées par les communes, rassemble les rapports adéquats puis les transmet à la cellule catastrophe naturelle du ministère de l'Intérieur où les dossiers seront examinés en commission avant prise d'un arrêté interministériel de reconnaissance si la demande est éligible.

Après chaque crise et chaque exercice, un retour d’expérience est établi pour identifier les enseignements et veiller à améliorer en continu des procédures.

La défense civile

Dans le cadre de la défense civile, le BDPC :

  • assure le suivi des dossiers relevant de la thématique des secteurs d'activité d'importances vitales ;
  • l’habilitation au secret de la défense nationale des personnels des directions départementales (à l’exception des militaires de la gendarmerie) ;
  • les habilitations aéroportuaires ;
  • le suivi des rassemblements et grands rassemblements du département ;

Contacts :
Monsieur Roland NIHOUARN, chef du BDPC : 01.69.91.90.90
Madame Linda DJEARAMIN-CADIRVELOU, adjointe au chef du BDPC, chargée de la protection civile : 01.69.91.91.38
Monsieur Arnauld FARIEUX-SYLVESTRE, adjoint au chef du BDPC, chargé de la défense civile : 01.69.91.90.45